Abstracts

Les orateurs de la Conférence IS4Research vous proposent des thématiques relatives aux trois piliers de l’Intelligence Stratégique : la veille, la sécurité et l’influence. Voici les abstracts des exposés :

Introduction à la conférence et à l’Intelligence Stratégique (IS)

Yves POULLET, Recteur de l’Université de Namur (Belgique)
Dominique DIENG, Consultante Akasias (Belgique)

Pourquoi l’Intelligence Stratégique pour la recherche et l’innovation?

Henri DOU, Directeur d’ATELIS, l’Atelier d’Intelligence Stratégique de l’ESCEM Business School (France) et Professeur émérite de l’Université Aix-Marseille (France)

Le Professeur Henri DOU nous fera partager son expérience internationale d’accompagnement à la mise en place d’une démarche d’intelligence stratégique au sein d’organisations spécialisées dans la recherche et l’innovation. Il expliquera les raisons pour lesquelles un tel processus est devenu indispensable dans un environnement s’internationalisant de plus en plus, en présentera les enjeux et illustrera à travers des exemples concrets les résultats d’une telle démarche.

Intelligence Stratégique pour la recherche et l’innovation : un point de vue européen

Michel POIREAU, Conseiller Task Force TF Meilleures pratiques pour la mise en œuvre de l’innovation, Commission Européenne, DG Recherche (Belgique)

Ou comment l’Europe soutient l’échange de bonnes pratiques et leur mise en œuvre dans les politiques et activités de recherche et d’innovation en Europe, la démarche d’intelligence stratégique étant une de ces pratiques à travers l’accent à mettre sur la veille, la protection de l’information et la stratégie d’influence.

L’Intelligence Stratégique pour la recherche en France : présentation du guide de l’IE pour la recherche et d’un use case : application à l’INSA-FR

Marie-Pierre VAN HOECKE, Adjointe du délégué interministériel, Chef du Pôle Recherche & Innovation, Délégation interministérielle à l’Intelligence économique (France)
Béatrice FREZAL, Professeure associée et Responsable de formation en Intelligence économique à l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon (France)

Le « guide de l’Intelligence Economique pour la recherche » est le premier outil à destination des académiques. Cet outil se veut pédagogique et leur offre un panel de réflexion sur plusieurs axes : la veille stratégique, la politique de sécurité des systèmes d’information, la valorisation des résultats de la recherche dans l’industrie, la protection des informations sensibles ou stratégiques, les modes de contractualisation avec les entreprises, les coopérations internationales. Il est une aide à la gouvernance des établissements d’enseignement supérieur et de recherche pour la définition de leur politique de recherche en suscitant la rédaction d’un schéma d’intelligence économique et/ou stratégique. Il est également un outil d’enseignement pour tous les étudiants, quelle que soit leur discipline (sciences exactes, sciences humaines, sciences de l’ingénieur ou de la santé).

L’INSA de Lyon a choisi d’inscrire l’Intelligence Economique et Scientifique dans la démarche de Durabilité, un des axes majeurs de la politique générale de l’école. Sous la responsabilité du directeur-adjoint, le responsable Développement durable a été nommé en juin 2013 coordinateur Intelligence Économique et Scientifique pour déployer une sensibilisation et des procédures s’intégrant harmonieusement aux besoins, attitudes et contraintes identifiées lors d’une première phase de diagnostic. Des référents IE sont en cours de nomination au sein des 21 laboratoires du campus.

Les dispositifs de veille en Belgique et le guide de l’Intelligence Stratégique pour la recherche et l’innovation en Belgique

Dominique DIENG, Consultante, Akasias (Belgique)

Dominique Dieng présentera une cartographie des dispositifs de veille en Belgique vers lesquels chercheurs, établissements de recherche et acteurs de la recherche et de l’innovation peuvent se tourner, soit pour anticiper les tendances et les politiques, soit pour bénéficier de services de veille et d’accompagnement. Elle présentera également le Guide d’Intelligence Stratégique pour la Recherche et l’Innovation qu’elle aura rédigé pour cette occasion.

Table ronde – Intelligence Stratégique : Les chercheurs ont la parole…

Luc LANGER, Directeur Général, Materia Nova (Belgique)

Nos équipes de recherche sont d’une formation scientifique excellente. Cela repose notamment sur la capacité de pouvoir réaliser rapidement des veilles technologiques et scientifiques pertinentes dans nos métiers. Mais, trop souvent, cette veille n’intègre QUE des aspects scientifiques et ignore partiellement/totalement des aspects économiques, concurrentiels, marketing,…
Depuis peu, notre centre MATERIA NOVA travaille avec des partenaires spécialisés dans l’intelligence stratégique sur des outils capables d’alimenter nos chercheurs facilement avec des données ‘non-scientifiques’, mais cruciales pour comprendre l’écosystème dans lequel leurs recherches évoluent. Ceci permet de positionner nos actions R&D de manière beaucoup plus pertinente et efficace dans un monde qui évolue et change très rapidement.

Dorothée GOFFIN, 1ère assistante de recherche, manager du futur Smart Gastronomy Lab, ULg (Belgique)

Pour un chercheur, la notion d’intelligence stratégique est a priori un terme un peu barbare, très peu concret et réservé à une élite de managers. Pourtant, le chercheur y est confronté en permanence au cours de ses recherches. Que ce soit lors de ses recherches bibliographiques, lorsqu’il développe des connaissances qui peuvent être protégées, lorsqu’il souhaite réaliser de nouvelles expériences ou encore valoriser ses résultats sous forme de communications scientifiques… il pratique l’IS malgré lui. Dans le cadre du développement d’une spin-off ou de projets transdisciplinaires prospectifs basés sur la créativité et l’innovation comme le sont les living labs, l’importance d’une gestion de l’IS est d’autant plus importante.

Jean-Jacques QUISQUATER, Professeur, UCL (Belgique)

Durant l’investigation sur la cyberattaque du réseau de Belgacom révélée en 2013, les investigateurs ont découvert un logiciel espion sur l’ordinateur du professeur1,2,3. L’infection aurait eu lieu via une fausse invitation du site LinkedIn, environ six mois avant sa découverte. Les suspects sont la NSA et le GCHQ. (source Wikipedia)

Jens KREISEL, Directeur Scientifique du Département Matériaux, CRP Gabriel Lippmann (Luxembourg)

L’intelligence stratégique (IS) est un élément central des « Research and Technology Organisations, RTO», qui ne se limitent plus à une mission nationale mais prennent de plus en plus une dimension internationale. Aussi, la recherche est aujourd’hui rythmée par des appels à projet compétitif avec une plus grande prise en compte des défis sociétaux (e.g. H2020). Ici, l’IS doit jouer un rôle important dans l’analyse approfondie de la position compétitive, du potentiel de propriété intellectuelle ainsi que de l’impact potentiel.

La veille au Centre de Recherche Public Henri Tudor (CRPHT)

Serge QUAZZOTTI, Chargé de direction du Centre de veille technologique, Centre de recherche Public Henri Tudor (Luxembourg)
Séverine PERBAL, Project manager et Responsable Service Interne Intelligence Stratégique, Centre de recherche Public Henri Tudor – Centre de Veille Technologique (Luxembourg)

Comment l’apprentissage d’un processus d’intelligence stratégique permet aux chercheurs du CRPHT de s’approprier à la fois une démarche de veille structurée et une vision élargie dépassant la seule dimension scientifique et technologique pour intégrer une approche marché : thésaurus métier, utilisation d’outils de collecte et de surveillance d’information y contribuent.

Présentation d’un outil de veille orienté recherche et innovation : Tadaweb

François GASPARD, CEO & Co-Founder, Tadaweb (Luxembourg)

TaDaweb est une plateforme collaborative de veille «dans le cloud», permettant l’extraction, l’organisation et la publication d’informations à partir de sources web et de remontées d’informations terrain. Elle a obtenu le prix de la start-up la plus innovante au salon i-expo en juillet 2013. L’exposé montrera comment il est possible de faire une recherche croisée et illustrera l’intérêt d’une telle application pour les acteurs de la recherche et de l’innovation.

La protection de l’information, du savoir, de la connaissance ? Une question d’éducation…

Patrick LEROY, Commissaire divisionnaire – Service Général du Renseignement et de la Sécurité (Belgique)

“The single greatest obstacle to espionage is education” a déclaré Stanislav Levchenko, un ancien officier des services de renseignement russe (ex-KGB). A une époque où l’information et la connaissance sont les atouts majeurs de la créativité et de la compétitivité, comment éviter que nos centres de recherches ou nos universités ne ressemblent à des supermarchés où tout est accessible même aux concurrents les moins féroces … Où commence et s’arrête le partage de la connaissance et des idées ?

Protéger son patrimoine immatériel : cela passe par une approche intégrée

Gautier DALLONS, R&D Deputy Department Manager, CETIC (Belgique)

La presse spécialisée relate chaque jour des incidents relatifs à la sécurité de l’information pour des organisations importantes, des entreprises, des administrations… Le domaine de la recherche n’est pas non plus épargné et est devenu également une cible importante. Les dimensions à prendre en compte sont nombreuses : les aspects légaux, la protection physique, la protection informatique, la gestion des risques… Dès lors comment protéger l’information sensible de manière efficace au sein d’un organisme de recherche et d’innovation ? Quels sont les enjeux d’une approche de sécurisation de l’information ? Comment garder la maîtrise des aléas qui peuvent compromettre la sécurité de l’information au travers d’une approche intégrée ?

Influence et réseaux de partenaires : Cas de l’Université de Coventry (en anglais)

Sinead OUILLON, Business Development Manager, International Research, University of Coventry (Royaume-Uni)

Ou comment une stratégie de gestion des partenariats peut être gagnante: le Times Higher Education Entrepreneurial University of the Year 2011 a récompensé l’Université de Coventry. Quelques chiffres : en 2010-2011, elle a soutenu plus de 9000 PME et collaboré avec plus de 500 grandes entreprises. Chaque année, elle aide plus de 120 start-up.
Elle a noué des liens avec 30 partenaires stratégique issus du secteur privé et 11 du secteur public. Enfin, 87% de son personnel est actif dans la recherche.

Présentation d’un outil pour l’identification et la cartographie des expertises scientifiques au niveau international

Pascal MAGNIER, Fondateur et CEO d’Expernova (France)

Grâce à sa technologie et sa base de données unique, le service Expernova permet à ses utilisateurs de réaliser en quelques minutes des panoramas scientifiques complets (experts, universités, labos, entreprises, articles, projets européens, brevets,…). Il permet de structurer et d’optimiser les démarches de :

  • Création de consortium et montage de projets collaboratifs
  • Identification des réseaux de collaboration et d’influence
  • Identification d’opportunités de valorisation et de transferts de technologies

Table ronde – Les enjeux de l’Intelligence Stratégique pour la recherche et l’innovation en Belgique

Acteurs de la recherche et représentants politiques belges (noms à confirmer à l’issue des élections) seront invités à débattre sur les enjeux de l’Intelligence stratégique pour la recherche et l’innovation en Belgique et à évoquer les prochaines mesures susceptibles d’aller dans le sens d’un déploiement de l’Intelligence stratégique dans les centres de recherche.